Sélectionner une page

Festival émomé art du Togo : Patrimoine, mémoire et identité la thématique de la 4e édition

Festival émomé art du Togo : Patrimoine, mémoire et identité la thématique de la 4e édition

Du 29  avril au 8 mai se tient à Lomé puis à Kpalimé le quatrième festival international de l’art plastique et de la performance avec 12 nationalités.

La rencontre de cette année mise sur la transmission du savoir en art de la performance à la nouvelle garde. Cet art de la scène vivante fait partie de la famille des arts corporels qui met l’artiste en transe en se servant de son corps pour véhiculer un message.

Emomé Art est un concept né en 2016 du constat du promoteur Agboka Kossi Afeli alias Ras Sakara, performeur togolais, qui n’est pas connu chez lui néanmoins très sollicité ailleurs. Ne comprenait pas la raison pour laquelle il n’y a pas de place pour son art, il décide de créer son propre cadre d’expression.

L’objectif du promoteur : Emomé art(en français l’art dans la rue) se veut une plateforme qui va ramener la performance vers la population. Se reconnecter au patrimoine, inciter les jeunes africains qui perdent leur racine en consommant que ce que l’Occident leur propose. Dire à ceux qui attribuent l’art plastique la haute société que ce n’est pas le cas. Les œuvres qui autrefois sont exposées dans les galeries seront présentées dans les rues pour les personnes qui ne peuvent pas s’offrir des tableaux de valeur. Ainsi Ras Sankara Agboka veut-il casser ce mythe qui réserve l’art plastique aux plus nantis.

En 10 jours de festival, les participants vont se retrouver en atelier pour initier à l’art de la performance de nouveaux adaptes, il y aura des conférences débats sur la thématique ‘’ Patrimoine, mémoire et identité’’ entre autres des spectacles le festival inclut également des visites touristiques de Lomé à Kpalimé.

L’association CASCAD-Togo, organisatrice de Emomé’art dont le président est Ras Sankara,  travaille avec des enfants démunis à qui elle apporte soutien matériel, financier et social chaque année. Ce quatrième festival va initier certains enfants qui cachent en eux des talents de performeurs et à la fin ils feront une restitution.

Conférence de presse: Image des participants

Des artistes toutes catégories  et sexes fondus  venus du Togo, du Bénin, du Ghana, du Burkina-faso, de France, du Luxembourg, de la Belgique d’Israël… vont faire vivre, plus d’une semaine, l’art des les rues de Lomé et de Kpalimé.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VIDÉOS RÉCENTES

Chargement...

P