Sélectionner une page

Basketball: le bureau fédéral échange avec le collège arbitral

Basketball: le bureau fédéral échange avec le collège arbitral

Qui veut voyager loin, ménage sa monture dit-on souvent. La Fédération Nationale de Basketball Togo( FNB-Togo) a trouvé la simple et sage formule d’écouter un des corps importants du ballon orange: les arbitres. C’était vendredi dans un climat de fair-play et de consensus.

Ils étaient au total 15 arbitres dont 02 femmes à répondre à l’appel du bureau exécutif  de la FNB-Togo. Au menu des discussions pilotées par Robert Ajavon le secrétaire général de l’instance: état des lieux de la fonction des arbitres, les perspectives et les recommandations.  A tour de rôle les uns et les autres ont exprimé leurs difficultés et attentes en vue de mieux se préparer en vue des échéances futures. Parmi les officiels de matches Romain Thiem: « les infrastructures sont très importantes pour la promotion du ballon orange au Togo. Nous apprécions vraiment cette assise avec le bureau de la fédération. C’est une première action qui est organisée comme cela envers notre corps. Je voudrais aussi que la région des savanes d’où je viens soit dotée de terrain de basketball pour accompagner les jeunes de cette partie du Togo ». Autre directeur de partie approché c’est Novivô Ayayivi. Ce dernier raconte: « c’est vraiment une rencontre à saluer. Nous avons partagé beaucoup d’idées. Il est idéal de voir les arbitres bien habillés car le basketball est un sport d’élégance. Au Togo les arbitres sont mal vêtus tout le contraire des officiels au Bénin et au Ghana voisins. Les primes des matches également c’est à revoir » selon Ayayivi. La jeune garde des officiels de matches arrive à grands pas dans ce domaine . Pour Olivier Tetekpô « c’est un rendez-vous qui dénote de la considération de l’instance à l’endroit des arbitres; il est d’une priorité que les entraîneurs soient respectueux envers les officiels lors des rencontres sur les terrains et ceux-ci ont le devoir d’éduquer leurs joueurs en ce qui concerne le respect des officiels. Le développement de notre basketball passe aussi par ce pan de la thématique » a t-il ajouté.

Au niveau de la FNB-Togo toutes les doléances et soucis ont été bien enregistrés par Mme Gina Adekambi et ses collaborateurs qui ont promis veiller à l’amélioration des conditions de travail. Le micro a été tendu à Robert Ajavon qui relève son enthousiasme au sortir des échanges: « il est important de primer les arbitres à la fin des compétitions car ils font partie intégrante des acteurs premiers de cette discipline. Nous voulons rebâtir un autre basket et nous avons besoin des arbitres bien formés et expérimentés afin de remporter ce pari » souligne le patron de l’administration.

Sur la question de la léthargie du bureau de la Ligue de Basketball Lomé-Golfe, le BE compte tenir une réunion cette semaine afin de recenser les difficultés et trouver des solutions afin de revoir sous peu les compétitions se dérouler dans le Grand Lomé.

 

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VIDÉOS RÉCENTES

Chargement...

P