Sélectionner une page

Elim CHAN 2023 : Togo-Niger, la FTF répond à la diffamation de Doulla

Elim CHAN 2023 : Togo-Niger, la FTF répond à la diffamation de Doulla

Au lendemain de la victoire du Togo 1-0 face au Niger ce dimanche au Stade de Kégué, la Fédération Togolaise de Football a réagi suite à des allégations mensongères du sélectionneur nigérien accusant les dirigeants togolais d’avoir fraudé les tests COVID écartant 4 de ses joueurs clés.

Pour l’instance faîtière, il était important de clarifier l’opinion publique et la presse  ce lundi 29 août à son siège sur les propos tenus dimanche par Arouna Doulla. Le sélectionneur du Mena en conférence de presse après match a indiqué que des responsables de la FTF ont tout fait pour plomber son équipe en déclarant après le test COVID que 7 voire 9 membres de la délégation sont positifs. Parmi ce lot figure 4 joueurs clame Doulla.

« Je ne dis pas que c’est à cause de ça que nous avons perdu mais il est vraiment dommage que l’on se comporte comme ça au 21e siècle dans le football. Je suis rancunier et je ne vais pas pardonner cela. Le pardon existe en islam mais je vous garantis qu’on va vous rendre le même coup à Cotonou lors du match retour » a affirmé la technicien en chef des blancs, verts et oranges. Juste après sa mise en scène 24 h après la FTF a convoqué la presse pour rétablir la véracité des faits. Son Secrétaire Général a bien déclaré :  « nous avons mis sur pied depuis 1 mois un comité d’organisation de ce match et je vous dis que nous avons même délivré des dérogations médicales à certains dont le pass vaccinal n’était pas présenté. Ce sont des test faits à l’Institut National d’Hygiène (INH) qui déclaré positifs les concernés. Je vous dis que jusqu’à près et nous ne connaissons même pas l’identité des 37 membres de la délégation nigérienne » a rappelé Hervé Gagnon Agbodan. Il a poursuit en soulignant « que les preuves (interview et papiers médicaux) seront envoyés à la CAF pour consignation ».  Le patron de l’administration de la FTF a rassuré les confrères journalistes que des dispositions sont prises en vue d’une participation massive  au match retour à Cotonou au Bénin le 3 septembre pour être témoin de la qualification du Togo pour le CHAN en Algérie en 2023. Pour l’instant le Togo doit sérieusement penser à la formule gagnante en attendant la dernière manche.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VIDÉOS RÉCENTES

Chargement...

P